-52%
Le deal à ne pas rater :
-52% sur l’outil de toilettage pour chiens FURMINATOR PREMIUM
23.89 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Jour 31

Aller en bas 
AuteurMessage
Queen Souzie

Queen Souzie
candidate

Avatar : Lily Jean Bridger
Localisation : Lyon & Berlin
Messages : 1409
Age : 23
Relations :
Jour 31 1588455374-gucci-gang

kristall farbe
abibi ॐ heili ∞
maxou ღ naouel

ﻬ verkehrsampeln ﻬ
amber

☆ blaue lagune ★
louis, little miss sunshine
. . .
jonathan, chris prolls
charly, night owl

☆ mellow yellow ☆
palomax
léo, thomas
emilya
nolwenn

○ dunkelgrau ○
adam, pauline
loïc, manon
lita, richard, romy

Cagnotte : 14 175€ + 25k merci palomax
Comptes : Aby, Lou, Ems, Esmée, Danaë, Clem & Chani.
Popularité : 20
Jour 31 Vide
MessageSujet: Jour 31   Jour 31 EmptyMar 21 Avr 2020 - 21:07

Je viens ici, toujours avec Plastique parce que @Abel a clairement joué à cache-cache aujourd'hui, je l'ai pas croisé de la journée ! Tant pis, j'suis une mams d'enfer du coup j'emmène mon jouet avec moi au patio. Je le pose sur le ventre sur un coussin, déplie les rideaux du patio pour fermer les frontières comme macron, histoire d'instaurer un petit climat cosy. Je rapproche les canapés pour en faire un grand lit et je m'allonge là, à côté de plas', la tête vers les étoiles. "Je sais pas très bien chanter, mais, j'ai quand-même envie de te faire découvrir une musique qui me tient beaucoup à coeur.. en espérant que tu n'aies pas de trop mauvais goûts musicaux en grandissant.. t'inquiètes, je me rattraperais en te faisant danser sur de la grosse techno.." je dis, le regard posé sur la tête d'inca. "T'es prêt ? ... Quand ma tête me diiiit, le contraire de mon cooeureuh... Quand mes mains se souviennent de ces moments si forts... Et quand je me surprends.. à parler de tooooooooi..." je chantonne, ayant renvoyé mon regard vers le ciel.

________________

WfGt9Jt.png
laisse toi aller bébé, viens avec nous et viens danser, pas de problèmes une fois lancés, les vacances pour tout oublier. c'est une histoire à partager, confortablement installés, y'a qu'a danser collé-serré, ça c'est le son de l'été ! (wiise)

TENUE PRIME X - LA FINALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

Charly
éliminé

Avatar : chams-eden moussa
Localisation : bagnolet
Messages : 508
Métier : préparateur de commande
Cagnotte : 8 500 €
Comptes : clarke, sheila, giani
Popularité : 7
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMar 21 Avr 2020 - 21:25

Bon, j'étais en route pour m'prendre mon p'tit déjeuner à 21h, demandez pas pourquoi, c'est mon mode de vie. On s'refait pas hein. Le truc c'est qu'j'suis complètement décalé et c'est pas mes p'tites sauteries dans la piscine qui arrangent le truc si vous voyez c'que j'veux dire. En passant par le patio, j'entends une voix au loin qui m'semble assez familière, une voix que reconnaîtrais entre mille, celle de ma p'tite Suzie. Bon j'adores sa voix, mais j'suis pas sûr qu'elle f'rait grande carrière dans la chanson si vous voulez mon avis. Le truc c'est qu'elle m'avait pas vu et que j'l'entendais péter un boulon au parlant au gosse en plastoc qu'on nous avait refilé. Vous m'connaissez, c'est une opportunité que j'peux pas manquer. Joueur, j'finis par m'approcher très doucement de derrières les fauteuils du patio, me cachant accroupi pour pas qu'elle me remarque alors que j'viens prendre une voix nasillarde et absurde  pour lui faire une p'tite blague après qu'elle ait fini son couplet. « Ferme ta bouche, tu m'les brises. ». Au moins qu'elle aie l'impression que son faux bébé d'la semaine prenne vie, ça lui tiendrait un peu compagnie même si c'était un p'tit insolent. J'finis par révéler, tout sourire, en m'relevant, alors que j'viens m'placer à coté d'elle sur la banquette. « Va falloir pas falloir que tu nous l'refiles à Abel ce garçon, il va surtout finir par aimer les playlists de sons hippies, fin à moins qu'tu veuilles un autre chaman dans la famille. » que j'venais la taquiner. « T'as pas vu Rachel d'ailleurs ? ». Ouais Rachel, mon bébé, quel père ingrat j'faisais n'empêche. Mais bon, elle était sûrement en bonne compagnie avec Nawel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queen Souzie

Queen Souzie
candidate

Avatar : Lily Jean Bridger
Localisation : Lyon & Berlin
Messages : 1409
Age : 23
Relations :
Jour 31 1588455374-gucci-gang

kristall farbe
abibi ॐ heili ∞
maxou ღ naouel

ﻬ verkehrsampeln ﻬ
amber

☆ blaue lagune ★
louis, little miss sunshine
. . .
jonathan, chris prolls
charly, night owl

☆ mellow yellow ☆
palomax
léo, thomas
emilya
nolwenn

○ dunkelgrau ○
adam, pauline
loïc, manon
lita, richard, romy

Cagnotte : 14 175€ + 25k merci palomax
Comptes : Aby, Lou, Ems, Esmée, Danaë, Clem & Chani.
Popularité : 20
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMar 21 Avr 2020 - 21:47

Alors que je suis en pleine berceuse, je m'arrête juste le temps de prendre mon souffle pour passer au second couplet, tandis que j'entends des voix. Je relève la tête instinctivement, m'accoudant sur le lit et regardant derrière moi. C'est @Charly ! "NoN mAiS çA vA pAs.." je chuchote, la voix éraillée avant d'étirer mes lèvres dans un sourire amusé. Je le regarde s'avancer, le sourire récréatif, puis s'installer à mes côtés. Je ris spontanément lorsqu'il me dit qu'il ne va pas falloir que je file Plastique à Abel.. "Arf.. si tu veux savoir, je pense qu'il a déjà des défaillances mentales.." je fais, dans une moue moqueuse. En même temps, avec Abel & moi comme parents, comment il pourrait être en parfaite santé ? "C'est qui Rachel ?" je questionne, naïvement, alors que je change de position pour m'allonger sur le côté, la tête reposant dans ma main, accoudée sur le matelas. "Tu m'as dérangée en pleine berceuse. Je lui apprenais par cœur la musique d'Eve Angeli.. ce sera de ta faute, s'il se met soudainement à aimer Jul en pleine crise d'adolescence !" je fais, les yeux plongés dans ceux du candidat, un sourcil arqué tandis que mes lèvres se courbent légèrement, taquine.

________________

WfGt9Jt.png
laisse toi aller bébé, viens avec nous et viens danser, pas de problèmes une fois lancés, les vacances pour tout oublier. c'est une histoire à partager, confortablement installés, y'a qu'a danser collé-serré, ça c'est le son de l'été ! (wiise)

TENUE PRIME X - LA FINALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

Charly
éliminé

Avatar : chams-eden moussa
Localisation : bagnolet
Messages : 508
Métier : préparateur de commande
Cagnotte : 8 500 €
Comptes : clarke, sheila, giani
Popularité : 7
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMar 21 Avr 2020 - 22:31

J'avais donc au moins l'mérite d'avoir fait rire la belle Suzie. Mon p'tit stratagème avait marché et j'la voyais un peu bouleversée par la surprise que j'lui avais faites. D'ailleurs mes premières craintes concernant leur bambin étaient pas totalement infondées puisque la p'tite m'avouait qu'il avait déjà pris du caractère déjanté des deux parents. « Après il peut aller loin ce p'tit s'il gagne le physique de ses deux parents et qu'il prend le charme naturel de sa mère hein. » que j'fais taquin en rapport à la p'tite danse qu'elle avait pu me faire pendant miss secret. « D'ailleurs j'te devais pas quelque chose moi ? » que j'fais dans un sourire me rappelant d'une des promesses que j'lui avais faite avant l'sas, ouais, j'allais devoir m'y coller vu que j'étais un homme de parole. Elle vient d'ailleurs me demander qui était Rachel et j'peux m'empêcher d'lui dire. « T'as pas vu un bout de plastoc qui porte un cache oeil trainer quelque part ? Bah c'est ça. Il doit sûrement être avec Naouelle. Mais c'est Rachel, bébé star, il fait sa vie qu'est-ce tu veux. ». Ouais j'étais un parent plutôt cool, alors que @Nawel c'était plutôt la mère qui en avait rien à foutre, la preuve, elle lui avait d'ja crevé un oeil. A la base j'voulais que sa soit une fille mais bon, l'autre insiste pour que ce soit un gars, et j'ai un peu peur de m'recevoir une droite à cause du sexe du bébé. Elle m'en apprend plus d'ailleurs sur sa p'tite chanson, et j'vois qu'elle aimait écouter d'la variété française. « Vas-y, j'voulais pas t'interrompre, j'srais ton public si tu veux, qu'est-ce que t'as à m'chanter ? ». J'aimerais bien qu'elle m'donne un peu son interprétation d'awilowaysloveyou Jour 31 4022426941 mais c'était p'têtre trop lui demander. « Sinon, sur un autre sujet, tu l'sens comment les nominations d'cette semaine ? ». Je savais, à ma grande tristesse, qu'autant mon binôme que l'sien était en danger et ça allait jouer encore un grand drame dans l'SAS. Après, heureusement qu'y'a certains qui servaient encore de bouc émissaire mais on pouvait être sûr de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queen Souzie

Queen Souzie
candidate

Avatar : Lily Jean Bridger
Localisation : Lyon & Berlin
Messages : 1409
Age : 23
Relations :
Jour 31 1588455374-gucci-gang

kristall farbe
abibi ॐ heili ∞
maxou ღ naouel

ﻬ verkehrsampeln ﻬ
amber

☆ blaue lagune ★
louis, little miss sunshine
. . .
jonathan, chris prolls
charly, night owl

☆ mellow yellow ☆
palomax
léo, thomas
emilya
nolwenn

○ dunkelgrau ○
adam, pauline
loïc, manon
lita, richard, romy

Cagnotte : 14 175€ + 25k merci palomax
Comptes : Aby, Lou, Ems, Esmée, Danaë, Clem & Chani.
Popularité : 20
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMar 21 Avr 2020 - 23:13

@Charly et moi, à défaut d'avoir beaucoup parlé ensemble, on s'est beaucoup regardés. C'est de la provocation, à chaque fois, mais ce petit jeu entre nous m'amuse plutôt bien. Il m'offre d'ailleurs un nouveau compliment lorsqu'on parle de notre bebs, à Abel et moi. "Le vôtre doit avoir un petit quelque chose aussi.." je rétorque. En même temps, entre lui et naouel, leur plastique a bien les moyens de devenir un sacré beau gosse. En flirtant avec toujours beaucoup d'innocence et de frivolité, Charly me fait remarquer qu'il me doit quelque chose. En effet, je n'ai toujours pas oublié sa promesse de show, qu'il était initialement censé me dévouer lors de l'élection de mister secret. "Ah ça.. j'ai fini par arrêter de l'espérer." je fais, dans une moue faussement déçue, avant de reprendre aussitôt : "Mais bon, t'avais l'air en pleine représentation hier soir dans la piscine.. je me suis dis que t'avais trouvé un meilleur public pour ton spectacle.." j'ajoute alors, mordant ma lèvre inférieure pour réprimer le rire qui me chatouille la gorge. En rentrant du patio, je les avais vu, lui, Abel et Maxime, et si je compte pas vraiment en parler à toute la maison, je ne me prive pas pour taquiner le beau brun là-dessus. Il en vient à mentionner une certaine Rachel, ah, son gosse."Elle lui a vraiment mis un cache-oeil ?" je répète, rieuse alors que je change de position pour m'allonger sur les côtes, face à Charly. "Je pense qu'ils devraient bien s'entendre, nos petits jouets." je fais alors, désignant d'un signe de tête le visage de Plastique - bariolé de peinture inca. Un guerrier pirate, avec la fille cachée du capitaine crochet, il n'y a aucun doute qu'ils formeraient un duo redoutable, tous les deux ! Je décide très vite de piquer Charly, lui faisant observer qu'il m'a dérangée en pleine berceuse nocturne, alors qu'il me dit être à l'écoute de mes vocalises douteuses. "Avant de partir, c'est la seule musique que je connais par cœur." je lui confie, pinçant mes lèvres avant de continuer. "C'était quand j'étais petite. Quelque chose comme mon treizième anniversaire ? Mon père m'avait fait une surprise, il avait emménagé le lieu de fête dans son jardin. Il y avait une grande table, du genre de celles des mariages, d'au moins, quoi, huit mètres de long ? Mais, il n'y avait que deux assiettes, parce qu'on n'attendait personne. Il avait installé  une nappe rose sur la table, alors que je déteste le rose, et il m'avait offert le kit d'une pop-star, avec un micro, des cds de karaoké et tout le tutti quanti." je me rappelle, le regard pétillant. "Sauf que, ma passion à moi, c'est la peinture. Je chante vraiment super mal, et il n'a pas mis longtemps avant de s'en rendre compte.. C'était pendant les vacances, et je me rappelle que je le réveillais tous les matins avec mon super micro. Les voisins mettaient leur musique plus fort encore quand ils en avaient marre, et moi, je chantais avant de partir, d'Eve Angeli.. ! C'était l'une des seules musiques disponibles sur le cd karaoké, en version gratuite." je hausse les épaules, l'air de dire que ce n'était pas ma faute. "Donc.. désolée, j'ai que ça dans mon répertoire. La techno, ça comprend pas vraiment de paroles.. par contre, je peux danser dessus, si tu veux. Quoi que.. je me demande ce qui est le pire.." Mes talents de chanteuse, ou de danseuse ? Je m'en fiche, de toutes manières, mon super show a plu à Charly, c'est tout ce qui m'importe, je sais que je lui plais, dans toutes mes incompétences artistiques ! Le beau brun évoque un nouveau sujet de conversation, celui des nominations, s'intéressant à mon ressenti. "J'sais pas trop.. j'ai l'impression que c'est quitte ou double.." Notre alliance, ou la leur.. enfin, ça part pour en tout cas. "J'veux pas partir d'ici." je finis par avouer, la voix douce et basse, alors que mes yeux ont retrouvé chemin vers les étoiles.

________________

WfGt9Jt.png
laisse toi aller bébé, viens avec nous et viens danser, pas de problèmes une fois lancés, les vacances pour tout oublier. c'est une histoire à partager, confortablement installés, y'a qu'a danser collé-serré, ça c'est le son de l'été ! (wiise)

TENUE PRIME X - LA FINALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Voix

La Voix
maître du jeu

Avatar : mon oeil
Localisation : la maison des secrets
Messages : 7700
Relations : la voix aime tous ses habitants
Popularité : 41
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMar 21 Avr 2020 - 23:23

Jour 31 G3mx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.secretstory-rpg.com
Charly

Charly
éliminé

Avatar : chams-eden moussa
Localisation : bagnolet
Messages : 508
Métier : préparateur de commande
Cagnotte : 8 500 €
Comptes : clarke, sheila, giani
Popularité : 7
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMar 21 Avr 2020 - 23:54

@Suzanne répondait d'ailleurs bien assez vite à mon p'tit compliment me répondant que notre bébé aurait aussi d'la gueule vu les parents qu'il y avait. Ouais, à l'allure où ça allait, j'le voyais tatouer d'la tête au pied d'ici bientôt notre bébé, avec un langage qui jurait l'charetier. Après tu m'diras, j'suis sûr qu'ça s'rait un vrai caid des bacs à sable. « J'te conseille pas de frotter ton mioche à Rachel, elle va en faire qu'une bouchée, tu s'ras prév'nue. » que j'fais dans un sourire rieur comme pour lui faire comprendre qu'elle avait aussi t'nu du caractères de ses parents. Vu que j'lui mentionnais un peu les trucs que j'lui devais, la blonde en profitait pour m'tacler un peu sur c'qu'elle avait pu voir dans la piscine hier. Ah on avait pas été discret ? Bon j'avoue que sur l'moment, j'm'en étais foutu un peu, mais c'était à mon tour de venir titiller un peu la jeune lyonnaise. « J'en connais une qui est jalouse. » que j'fais dans un grand sourire piquant. Qui sait, p'têtre qu'elle aurait voulu s'retrouver à la place de Maxime hier, mais bon j'os'rais pas lui demander, j'étais assez gentleman pour ça. « Tranquille, toi j'te réserve quelque chose de plus personnelle, faut qu'j'trouve le truc parfait. » que j'ajoute dans un sourire comme pour lui faire comprendre que fallait encore que j'réfléchisse à quelque chose qui lui correspondrait entièrement. D'ailleurs, elle semblait aussi étonné que j'lai été quand elle lui mentionne le cache oeil. « C'est pas pour rien qu'notre gosse c'est une star hein, on l'prépare aux futurs rôles de grands méchants d'films à la James Bond, puis on va s'faire un max de thunes, c'est l'bon filon. » Ouais, on avait tout réfléchi avec la Naouelle et on était un peu les parents qui exploitaient leurs enfants, faudrait d'ailleurs que j'soumette l'idée d'lui ouvrir une chaine Youtube tiens. Finalement, Suzie m'avoue qu'elle connait pas beaucoup d'chanson, à part celle de cette Eve Angélie là, elle m'dépeint d'ailleurs un portrait du truc en m'parlant d'son père. Moi j'pouvais pas trop lui répondre sur ça, j'en avais presqu'aucun souv'nir du mien. Jl'ai perdu quand j'avais 10 et depuis jl'ai plus jamais retrouvé. Bon j'prends ça a la rigolade, mais ça m'avait pas mal créé un vide durant mon enfance, et quand d'autres gamins me parlaient d'leur père, j'me sentais un peu souvent mis à l'écart. « Tu vas t'marrer mais moi ma culture musicale j'me la suis forgé quand j'restais sur la télé à 2h du mat quand j'étais p'tit. Ouais, j'étais un fan des émissions qui passait et t'avais les trucs qui tournaient en boucle là tu sais ? Les clips d'M6 qui durait toute la nuit, bah moi j'regardais ça. Du coup, j'ai fini par m'tailler une p'tite culture au d'la des clichés du genre qu'on peut m'donner. ». D'ailleurs @Maxime aimait bien m'tailler par rapport à ça. « Mais sinon, j't'avoue que j'connais pas plus que ça ton Eve Angéli, c'est une grosse chanteuse ? » que j'demande, un peu incrédule sur la réponse qu'elle allait m'donner. Ca a l'air d'être une passioné de tecno par contre. « Ouais, j'te vois bien en boite te déhancher sur du Laurent Garnier. » que j'lui fais dans un petit coup de coude. « Mais j'suis curieux d'voir ça écoute. Si tu veux j'te fais un petit beat avec ma bouche, j'te promet pas du grand spectacle mais ça peut être marrant. » Ouais j'étais prêt à m'donner un max pour lui mimer les rythmes les plus marquants de la techno. Mais ça s'était sans compter bébé qui était pas franchement d'accord avec c'qu'on est en train de faire et qui vient rendre tout son dernier repas sur le ventre de Suzanne. Ca m'a un peu surpris j'vais pas mentir alors que j'affiche un air mi amusé mi dégouté. « J'crois qu'Eve Angeli ça lui a pas trop plus, j't'ai dis qu'fallait pas laisser avec Abel » que j'fais pour détendre un peu le truc. « Par contre, j'crois qu'va falloir que t'ailles te changer. ». Ouais, j'étais pas trop kink avec le vomi tout ça. Mais j'pensais pas que ces trucs en plastoc pouvaient gerber, putain ils ont mis les moyens la production, j'f'rais plus attention à où j'fous Rachel moi la prochaine fois histoire de pas prendre de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queen Souzie

Queen Souzie
candidate

Avatar : Lily Jean Bridger
Localisation : Lyon & Berlin
Messages : 1409
Age : 23
Relations :
Jour 31 1588455374-gucci-gang

kristall farbe
abibi ॐ heili ∞
maxou ღ naouel

ﻬ verkehrsampeln ﻬ
amber

☆ blaue lagune ★
louis, little miss sunshine
. . .
jonathan, chris prolls
charly, night owl

☆ mellow yellow ☆
palomax
léo, thomas
emilya
nolwenn

○ dunkelgrau ○
adam, pauline
loïc, manon
lita, richard, romy

Cagnotte : 14 175€ + 25k merci palomax
Comptes : Aby, Lou, Ems, Esmée, Danaë, Clem & Chani.
Popularité : 20
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMer 22 Avr 2020 - 0:59

Tandis que j'émets l'hypothèse que nos jouets puissent bien s'assortir l'un à côté de l'autre, @Charly pense que que je devrais faire attention à Plastique, qui se ferrait vite bouffer par Rachel la menace. "Ouuuuh arrête.. moi je vois bien Plastique apaiser ta névrosée en lui expliquant les énergies libérées et l'osmose dont ils pourraient faire preuve ensemble.. en répétant le joli discours de son Paps sous acide spirituel." je pense, sourire mutin au bord des lèvres. Mais ces histoires de jouets en plastique sont éphémères, tandis que la promesse de show que Charly m'a faite, elle, est éternelle. On dévie donc naturellement le sujet là-dessus, j'en profite ainsi pour lui faire comprendre que je suis au courant du petit spectacle qu'il a donné hier soir dans la piscine. Je feins un sourire amusé lorsqu'il devine ma jalousie. "Non, la jalousie je laisse ça aux autres.." je fais, dans un premier temps, l'air indifférent. "Envieuse, par contre, c'est pas impossible." j'ajoute alors, alors que mon sourire s'étire, bien que toujours fermé. Bon, par contre, vu le degré de jalousie de Naouel, j'espère que ça ne lui reviendra pas aux oreilles. Charly reprend de plus belle, m'assurant qu'à moi, il me réserve quelque chose de plus.. personnel. Mon sourcil s'arque, interpellée. "T'as intérêt à pas laisser mourir mes espoirs là, après ce teasing.." je fais, sur un ton presque menaçant. Il va falloir qu'il assure, parce que j'aime pas trop rester sur ma faim moi, et, après ce qu'il vient de me dire, je languis déjà le supposé meilleur show de l'année. Ce garçon semblait avoir tout pour me plaire, avant que je découvre qu'il est du genre à se faire des sous sur le dos de ses gosses. Cette imposture. "Ok, alors, si tu quittes cette aventure avant de m'avoir préparé ton petit spectacle, tu peux être sûr que je t'enverrais les services sociaux.." je dis, toujours aussi joueuse, réprimant un nouveau rire tandis que mon sourire trop amusé me trahit. L'air de l'instant me donne envie de me confier, sur des choses plus ou moins personnelles, encouragée par la tranquillité nocturne et ses éclats éthérés. Je partage à Charly l'un des nombreux souvenirs avec mon père, dans une période où mes parents n'étaient pas encore divorcés, où l'on vivait dans cette grande maison en campagne allemande, mais que ma mère était toujours partie en séminaire. Je ne suis absolument pas une adepte de la variété, encore moins française, mais, la chanson d'Eve Angeli aura toujours une place sentimentale à mes yeux. J'aurais pu détester cette musique, si elle ne me renvoyait pas à une phase aussi cristalline de ma vie. Charly, lui, s'est forgé sa culture musicale au travers des chaînes télévisées, me laissant l'imaginer comme l'oiseau de nuit comme je pourrais le dessiner dans mes carnets. "J'ai cette image de ton adolescent toi, affalé sur le canapé avec insolence, mais tendrement recouvert d'une couverture, les yeux de moitié assommés par la fatigue, et les paupières lourdes à cause de la fumée d'un joint que tu tiendrais entre tes lèvres." j'imagine, tandis qu'il peut comprendre que cette vision n'a rien de médisant au travers du regard enjolivé avec lequel je le fixe. "C'est comme ça que je t'imagine, night owl." Bien que naughty bird lui collerait bien à la peau aussi. Il en profite pour revenir à Eve Angeli, se questionnant sur son identité, sûrement qu'elle ne devait pas tourner sur la chaîne musicale qu'il regardait. "J'en sais rien, je sais même pas à quoi elle ressemble." j'avoue, plantant mes dents dans ma lèvre inférieure, l'air de nouveau innocent. "Mais je pense qu'elle a du avoir son petit moment de gloire pour finir sur mon cd karaoké.." j'ajoute alors, riant cette fois. Je le dirige ensuite vers mes goûts musicaux, la techno. Il semble s'y connaître un peu plus, puisqu'il mentionne Laurent Garnier. Une petite icône dans ce monde-là. "Ehhh.." je lâche, enjouée, le regard éveillé. "T'es du genre à danser dessus aussi ?" je questionne, curieuse. Bon, rares sont les fois où j'accepte de rejoindre mes amis en boîte de nuit, mais je pourrais faire un effort, si c'est pour Charly ! La nouvelle compétence que je lui découvre me fait souffler un rire, le beatbox.. "Ah ouais, t'as des talents cachés toi aussi. Tu me fais une démo ?" je propose, l'air toujours allègre. Bon, à priori, Plastique fait opposition, en.. me vomissant dessus ? "Ohhh.. bien les effets spéciaux les petits potes !" je commente, en regardant en l'air, le pouce levé dans une moue faussement satisfaite, les lèvres bombées. Je miserai sur un mélange d'eau et de savon, faut dire qu'ils ont mis les moyens ! "Ouais, je crois aussi.." je répète après mon date du soir, lorsqu'il me dit qu'il vaille mieux que j'aille me changer.  "Je vais finir par croire qu'on ne veut pas nous voir discuter ensemble.." je dis, tout en me relevant du lit aménagé. Entre les gosses en plastiques qui trouvent bon de faire de leurs siennes, les annonces de La Voix.. je crois qu'on est destinés à vivre des actes manqués, lui et moi.  "Mais pas cette fois !" je lance alors, éloignant Plastique de moi, il va regarder les étoiles, c'est mieux que les dessins animés t'inquiètes. Et moi, je décide de retirer mon tee-shirt, sans trop de pudeur. "T'inquiètes y'a pas grand chose à mater." je lance sur un ton malicieux, alors que je me retrouve en soutien-gorge devant lui. Je ne me préoccupe en rien des jugements des téléspectateurs, déjà parce que j'en ai rien à faire, et ensuite parce que je trouve pas ça plus choquant que de se retrouver en maillot de bain. Je décide finalement de m'asseoir en tailleur, attrapant mon paquet de cigarettes pour m'en allumer une. "T'attrapes ?" je demande alors au brun, l'invitant à se servir, prête à lui envoyer le paquet dans un super lancer franc.

________________

WfGt9Jt.png
laisse toi aller bébé, viens avec nous et viens danser, pas de problèmes une fois lancés, les vacances pour tout oublier. c'est une histoire à partager, confortablement installés, y'a qu'a danser collé-serré, ça c'est le son de l'été ! (wiise)

TENUE PRIME X - LA FINALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

Charly
éliminé

Avatar : chams-eden moussa
Localisation : bagnolet
Messages : 508
Métier : préparateur de commande
Cagnotte : 8 500 €
Comptes : clarke, sheila, giani
Popularité : 7
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMer 22 Avr 2020 - 2:05

Elle avait une autre vision d'la chose concernant nos bambins. Elle pensait qu'elle allait prendre tout d'son père, quitte v'nir jouer l'émissaire en tentant d'apaiser les conflits. Ça m'arrache un rire car elle avait bien cerné @Abel, fallait pas mentir. « Faut croire que tel père tel fils hein. J'espère juste pour toi qu'les deux s'entendront aussi bien qu'les deux pères. ». On allait former une famille un peu spécial avait tout c'qui arrive. Après, j'avais cru comprendre que @Maxime l'entendait pas d'cette oreille. « J'crois par contre que tu vas devoir en toucher deux mots à Maxime, il a déjà prévu l'plan de vie commune nos gamins avec Nolwenn. Et il a pas l'air de vouloir lâcher l'affaire. ». Ca m'fait rire d'ailleurs qu'il y prenne autant d'coeur dans tout ça, même si comme moi il savait bien délaisser son garçon pour aller vivre ses aventures dans la piscine et tromper sa femme hein. D'ailleurs, ça m'fait penser qu'il y a quelqu'un qui j'pense aurait complètement adorer cette semaine. « Tu t'imagines @Louis qui aurait du s'occuper d'un gosse ? Déjà qu'il a du mal à s'tenir lui même, j'pense que ça aurait pu être marrant d'le voir un peu galérer dans ses responsabilités. ». J'y pensais pas mal depuis qu'il était parti, j'me battrais pour lui jusqu'au bout quitte à aller à l'encontre de ceux qui étaient pas d'accord, mais j'savais pouvoir trouver un soutien en @Suzanne qui avait été proche de lui. J'peux d'ailleurs pas m'empêcher d'lui demander. « Pas trop déçu que j'sois revenu et pas lui ? ». J'avais vu sa mine un peu basse quand j'avais poussé la porte du SAS, c'qui m'porte à croire que c'était pas l'scénario qu'elle attendait. J'vais pas mentir, ça m'avait fait un peu mal. « Il m'manque tout autant qu'toi, si ça peut t'rassurer. ». C'était une chose ce Louis, assez pour le souligner et pour en parler. On finit par recentrer la conversation sur c'que j'lui avais promis et ce a quoi elle avait pu assister hier. Donc elle était pas jalouse. « Bon à savoir. J'ai l'impression qu'j'suis bien tombé par ici. Personne est jaloux et tout l'monde peut s'faire tout l'monde. La vie est belle hein. » que j'fais amusé tandis qu'la blonde pouvait ressentir que je surjouais un peu l'trait pour mettre en évidence la situation un peu trop utopique. On continue d'ailleurs un peu plus lorsqu'elle m'explique un peu plus le portrait qu'elle se f'sait d'moi à mon adolescence. Ca finit par m'faire marrer par'c'qu'elle aurait pas pu marquer plus à coté. « Donc comme j'viens un peu d'cité, j'fume forcément des tarpés c'est ça ? » que j'lui demande, un sourire rieur presque outré venant s'esquisser sur mon visage alors que j'viens ajouter bien vite. « Crois pas, j'ai tenté comme tout l'monde, mais la drogue, la déglingue, c'est pas mon truc. Et quand j'étais plus p'tit j'étais plus le genre de gars pas à l'aise dans sa peau et qui trouvait un peu d'réconfort à rester d'vant la télé toute la journée. ». Qu'elle connaisse un peu mon histoire, mon background. J'me confiais rarement par rapport à mon enfance ou au début d'mon adolescence par c'que c'était par les jours plus heureux d'ma vie, mais d'un coté, @Suzanne avait un truc rassurant qui m'permettait un peu d'me laisser aller et d'lui en parler librement. D'ailleurs elle m'avoue bien assez vite que la chanson qu'elle chantait, elle connaissait pas un pet de son auteur, tu parles d'une fan. Finalement, elle voulait en savoir plus sur les talents de beat box que j'lui vendais. « Attends deux sec. » que j'fais pas bien sérieux. J'avais aucun talent particulier à ça, donc j'viens juste faire du bruit avec mes lèvres en imitant c'que j'avais pu voir des gens qui en f'sait. J'étais pas mal ridicule, qu'on s'voile pas la face, mais fallait faire plaisir à la Suzie. Après quelques secondes à lui faire une démo, j'la regarde, d'un air désabusé, mais gardant toujours un sourire comme pour marquer mon assurance même lorsque j'me savais à coté d'la plaque. « Je gère non ? ». Elle avait intérêt à dire oui. Vu que le p'tit plastoc avait tout donné à Suzanne, elle décide de s'changer un coup, prenant aucune gêne pour l'faire d'vant moi. « Tranquille, toute façon, j'ai déjà eu l'occasion d'me rincer l'oeil. » que j'fais toujours en mention de notre rapprochement durant son p'tit show. « Mais j'te vois v'nir, on m'a déjà fais l'coup pour que j'succombe. ». Surtout que Suzanne était mimi, donc pas sûr que ça m'fasse pas d'l'oeil, mais si y'avais quoi qu'ce soit, j'voulais pas trop qu'ça se fasse comme ça. Elle finit par m'lancer un paquet de clopes, m'en proposant. « J'fume pas, mais sers toi, c'est cadeau. » C'était mon paquet maintenant, du coup c'est moi qui lui en offrait. « T'étais à deux doigts d'te retrouver @Amber cette semaine, enfin moi aussi tu m'diras. T'as pu parler un peu avec elle d'ailleurs ? ». Moi j'avais du coup une vision bien sentie d'elle, maintenant j'savais pas où elles en étaient toutes les deux. J'espère juste que la lyonnaise était un peu plus intelligente que ça pour pas s'laisser avoir une secondes fois, surtout qu'maintenant elle avait plus de gens qui couvrait ses arrières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queen Souzie

Queen Souzie
candidate

Avatar : Lily Jean Bridger
Localisation : Lyon & Berlin
Messages : 1409
Age : 23
Relations :
Jour 31 1588455374-gucci-gang

kristall farbe
abibi ॐ heili ∞
maxou ღ naouel

ﻬ verkehrsampeln ﻬ
amber

☆ blaue lagune ★
louis, little miss sunshine
. . .
jonathan, chris prolls
charly, night owl

☆ mellow yellow ☆
palomax
léo, thomas
emilya
nolwenn

○ dunkelgrau ○
adam, pauline
loïc, manon
lita, richard, romy

Cagnotte : 14 175€ + 25k merci palomax
Comptes : Aby, Lou, Ems, Esmée, Danaë, Clem & Chani.
Popularité : 20
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMer 22 Avr 2020 - 3:06

Ces bebs en plastique issus de couples improbables se mêlent forcément à des histoires plutôt longues. Entre autres, les hypothèses familiales sont nombreuses, et plutôt atypiques. Un rire spontané m'échappe. "Ouais, enfin, Maxime a beau vouloir former un couple goal avec Nono, ça inclut déjà Adam de son côté, Adam qui inclut Paloma. Maxime qui te ramène toi et abel.. Abel qui me ramène aussi, parce que, c'est mon mec sûr, mais moi, je ramène Nawel.." Ça en fait du monde. Maxime peut oublier son tableau idyllique. "Les repas de famille s'annoncent bien animés.." je fais, rieuse, non sans mal à imaginer la scène. Chaotique ! @Charly mentionne naturellement le nom de Louis, ce qui me fait rire de nouveau, avant que je réplique, un air amusé mimé au visage. "Arrête. Je suis sûre qu'il nous aurait tous sur-passer ! Je le vois bien entrain de perfectionner le plus beau make-up à son gosse, l'éduquer au franglais, et lui customiser sa tenue avec un drapeau lgbt." Louis aurait donné vie à son jouet, bien plus que nous autres. Ça me fait un petit pincement au cœur, quand je repense à samedi dernier, et à son élimination prématurée. "C'est.. le jeu." je réponds au brun lorsqu'il me demande si je suis déçue qu'il soit revenu face à lui. "Bien-sûr que j'aurais préféré continuer cette aventure à ses côtés, c'était un vrai petit soleil pour moi ici. Mais, je me dis que nos retrouvailles à l'extérieur ne seront que plus belles." j'intime, de façon honnête. Je suis persuadée que mon amitié avec la tornade blonde ne s'arrête pas aux frontières du sas, bien au contraire, je compte bien lui trouver une place dans ma vie. Comme pour quelques autres de mes relations ici, j'imagine des amitiés réelles avec chacune d'entre elles. Charly me confie qu'il lui manque tout autant qu'à moi, ce à quoi j'affiche une moue chagrinée, pleine de compassion et de bienveillance envers le candidat. "Maintenant, le but c'est de le faire crier "Hiiiiiiiiiiiii bitch" derrière sa télé quand il nous verra continuer l'aventure, semaine après semaine." je dis alors, dans un sourire éveillé qui tend à rassurer. Bon, je ne suis pas sûre qu'il dirait ça s'il voyait la sextape des trois mousquetaires dans la piscine. Par ailleurs, je fais part à Charly de mon côté envieuse, lorsque j'ai découvert la scène, par pure provocation, comme j'aime le faire. J'en viens à lui avouer que je ne suis pas jalouse, et lui globalise le tout en se rendant compte d'à quel point il est chanceux d'être tombé ici, en vue de la liberté homogène qui s'émane de chacun de nous. "T-t-t, Nawel est méga jalouse par contre. Désolée de briser tes espoirs." je rectifie, en secouant la tête, l'air enfantin. Peut-être qu'elle l'est même un peu trop à mon goût, mais je crois que ce n'est pas un défaut qui pourrait me faire fuir, pas chez elle en tout cas. En pleine discussion nocturne, Charly et moi en venons à apprivoiser les goûts musicaux de l'autre, et lorsqu'il me dit qu'il était du genre à veiller toute la nuit devant une chaîne musicale, j'imagine tout de suite la scène. A tord. "Comment ça tu fumes pas ? C'est quoi la prochaine étape, tu m'annonces que le samedi soir tu regardes la trilogie de twilight, et que le lendemain midi tu vas jouer au bingo dans la salle polyvalente de ton quartier ?" je provoque, pleine de second-degré, un sourcil arqué et l'air faussement offensé. Non, il ne fume pas, bien que, dans mon image mentale, ça lui ajoutait un charme supplémentaire. Mais bon, ce n'est pas comme s'il avait besoin de ça. ".. pourquoi tu n'étais pas bien dans ta peau ?" je tente alors, sur un ton délicat pour ne pas le froisser. Ce n'est pas le but. C'est juste que, Charly, avec son charisme imposant et sa confiance apparente, je n'aurais jamais pu le penser en mal d'amour propre. Je me garde bien évidemment de lui garder que, moi, si je ne fume et bois qu'occasionnellement, je suis pourtant bien du genre à prendre des pilules en soirées. Soirées techno, surtout. Et c'est le moment que choisit le beau candidat pour me faire découvrir un de ses talents cachés : le beatbox. Pas sûr qu'il ait bien fait de le faire sortir de sa cachette, puisqu'il est aussi doué en bruitages que moi en chant. Cependant, j'explose de rire en l'écoutant faire. "T'es dé-cla-ssé !" je commente, alors qu'il me demande s'il gère. Plastique semble vraiment pas d'accord puisqu'il nous fait son cinéma de bébé, tiens, ça, Louis aurait sûrement hurlé de dégoût. Tandis que moi, je le prends plutôt à la légère, le déposant à une distance de sécurité correcte avant de retirer mon tee-shirt pour éviter d'interrompre, comme toutes les fois précédentes, mon moment passé avec la racaille falsifiée. Charly fait semblant de prendre ça pour un appel de phare, ce qui m'arrache un sourire mutin. "Alors déjà, je veux pas que tu succombes." Petit un. Non, pas si vite. Nos eyes-contact n'auraient plus la même saveur après. "Et ensuite, si je voulais attirer ton attention, je ne m'y prendrai pas comme ça du tout." Déjà, parce que je ne sais pas draguer. Et ensuite, parce que mon décolleté n'a rien pour faire tourner l'oeil de quelqu'un. En toute bonté, je propose une cigarette à Charly, voyant que notre moment se fond dans l'avancée de la nuit. Sa réaction me fait rire de nouveau, même s'il est loin de l'image que je me faisais de lui, il reste un sale gosse. Il n'y a pas de doutes là-dessus. "Merci, t'es adorable." je fais, tout sourire, alors que je finis par enfin allumer la tige pour inspirer une première latte dessus, recrachant la fumée vers le ciel et jouant du briquet entre mes doigts tandis que Charly décide d'introduire Amber à notre conversation. "Elle est venue me présenter ses excuses, hier soir. Et, je lui ai dis qu'elle avait tout intérêt à me montrer sa sincérité pour que je puisse lui accorder mon pardon. Je lui en veux beaucoup, parce que, je l'aimais bien, moi, Amber." Pour de vrai, il n'y avait zéro sous-entendus de stratégie ou de manipulation dans ma relation avec elle, du moins, de mon côté. "J'espère qu'elle saura faire ses preuves." j'ajoute alors, peut-être encore naïve de croire que ça pourrait arranger les choses entre nous. C'est elle qui a les cartes dans sa main, maintenant. "T'en penses quoi, toi ?" je questionne alors, tirant une nouvelle fois sur ma cigarette, en fixant le brun.

(jsp si tu as toujours la foi (t'es mm pas obligé de rep), mais fais ta dernière réponse sinon mon ange. je vais pas tarder à aller dormir :heart:)

________________

WfGt9Jt.png
laisse toi aller bébé, viens avec nous et viens danser, pas de problèmes une fois lancés, les vacances pour tout oublier. c'est une histoire à partager, confortablement installés, y'a qu'a danser collé-serré, ça c'est le son de l'été ! (wiise)

TENUE PRIME X - LA FINALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly

Charly
éliminé

Avatar : chams-eden moussa
Localisation : bagnolet
Messages : 508
Métier : préparateur de commande
Cagnotte : 8 500 €
Comptes : clarke, sheila, giani
Popularité : 7
Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 EmptyMer 22 Avr 2020 - 3:56

Maintenant qu'elle me le disait, j'avoue que si on d'vait faire plaisir à chacun dans ce p'tit tableau qu'étais les familles recomposées d'notre saison, fallait prévoir les longues nappes et les tables rectangulaires qui iraient jusqu'au bout d'la salle. « Au moins t'es sûr qu'il peut y avoir d'l'ambiance. Ça change des trucs où t'es obligé de te taper ta tata raciste pendant trois heures. ». @Suzanne, ça s'voyait qu'elle faisait parti de ce genre de famille blanche bon chic bon genre qui s'empêchait pas d'avoir un p'tit tonton qui en disait un peu trop sur c'qu'il avait sur la patate. A elle de m'contredire, mais j'me gênais pas non plus pour m'imaginer la vie qu'elle pouvait avoir en dehors. Ma dernière remarque m'arrache un sourire mutin tandis que la conversation dévie vers quelqu'un de tout aussi important pour nous deux. J'ris un peu à sa remarque par c'que c'était totalement c'que j'le voyais faire. « J'suis sûr qu'il l'aurait direct inscrit à des mini concours de miss, et qu'il organisé un p'tit défilé miss bébé secret pour montrer à tout l'monde les t'nues qu'il avait gardé. ». Mon sourire se fait un peu plus nostalgique, j'avais l'impression presque de parler d'un mort alors qu'en soit il était juste à deux pas d'nous et il devait probablement s'marrer d'vant sa télé à voir qu'on l'pleurait. Mais c'était sûr que son absence f'sait qu'il manquait pas mal de choses pour remettre au beau jour l'ambiance de cette maison. J'avais d'ailleurs l'impression qu'on était tous assez dans not' coin, et que les clans v'naient s'dessiner un peu trop. Mais ça, seul l'av'nir nous l'confirmera. J'pense d'ailleurs que la production avait d'ja sa p'tite idée derrière la tête. Elle s'confie d'ailleurs par rapport à c'sujet en m'avouant honnêtement qu'elle aurait préféré qu'il reste. Même si elle l'avouait pas complètement, mon entrée était donc pour elle pas forcément une aubaine. J'viens quand même lui dire, comme pour calmer un peu la peine qui lui restait. « A mon tour de t'faire voir que t'as bien fait d'me garder du coup. ». J'viens esquisser un sourire amusé. Qui sait, elle aurait p'têtre pu garder Jonathan qui l'avait bien trahit avant d'jarter, d'ailleurs sans aucune raison à c'que j'avais compris. J'voulais pas trop remuer l'couteau dans la plaie alors j'allais taire le sujet. Elle semblait d'ailleurs pas trop dupe quand j'vnais casser les clichés qu'elle m'attribuait, se faisant pas prier d'ailleurs pour mieux m'casser du sucre sur le dos. Ça m'arrache un rire alors que mon regard se veut malicieux. « Merde, tu m'as percé à jour. En fait mon secret j't'ai pas dis, c'est l'inverse de celui d'Paloma, j'ai quatre fois l'âge que j'prétends avoir. » que j'fais pour mieux me moquer d'moi-même. J'étais d'ailleurs assez à l'aise avec ça, j'crois qu'l'humour, le fait d'prendre un peu les choses toujours du bon coté et d'rester pas souvent sérieux me libérait un peu et m'permettait d'être plus accessible avec les gens. Mais d'ailleurs comme j'avais dis à Suzie, c'est quelque chose que j'avais mis longtemps à faire naître. Du coup, elle en profite pour tenter d'mettre son nez dans mon passé, histoire peut-être d'apprendre à mieux m'connaitre ? J'voyais pas d'la méchanceté, ni d'caractère vicieux là dedans alors j'finissais par m'livrer assez facilement à elle. « J'avais pas c'physique, j'avais pas beaucoup d'amis. J'ai grandi avec ma mère et ça a pas toujours été simple. J'ai pas eu d'figure paternel pour m'guider comme on peut guider les autres enfants, j'dis pas qu'parfois ça peut pas être bénéfique, mais t'as toujours besoin d'quelqu'un à qui t'raccrocher et vivre sans un d'ses deux parents, ça t'fais te demander c'que t'as d'moins qu'les autres quoi. ». J'm'étais souvent comparé aux autres enfants qui eux vivaient assez paisiblement et pouvait trouver un vrai ami dans leur paternel. Ça m'était étranger, ça créait un manque c'est sûr, mais d'un coté, vu que j'savais c'que ça f'sait, j'avais appris à faire sans. Mon p'tit spectacle semble lui plaire. Encore une occas pour moi d'la faire chavirer hein. J'esquisse un sourire rieur alors que j'réponds. « Tu peux retrouver chaque jeudi à la salle des fêtes de bagnolet, j'me produis avec mon crew et gégé à la guitare. » que j'fais pour grossir le trait. Finalement le sujet revient sur l'cas Amber et elle me donne un peu son ressentir vis à vis d'ça. J'fais une moue, à priori, elle avait l'air de vouloir s'rach'ter mais moi j'y croyais peu et j'devais faire part de ça à la blonde pour pas qu'elle s'retrouve à nouveau déçue. « J'pense qu'Amber c'est une grosse joueuse, avec moi elle a joué sur plusieurs tableaux et ma bien menti pour m'faire croire que finalement avec Thomas c'était pas grand chose. Bien sûr, j'suis pas con, j'voyais juste qu'elle tentait d'plaire à tout l'monde pour mieux s'assurer d'rester. J'vais être honnête Suzie, j'trouve que c'est une fille fausse et qu'c'est pas forcément quelqu'un à qui tu peux faire confiance. Elle va dans l'sens du vent. Et là vu qu'elle voit qu'sa chauffe pour ses fesses, elle tente de s'racheter une image. Mais avec moi ça prend pas. ». Voilà mon ressenti. Après j'avais quand même eu l'habitude qu'on m'fasse de sale coups pour déceler les gens qui en valaient la peine du reste. « Te laisses juste pas avoir. J'pense que t'es pas safe vis à vis d'elle et que si Heili vient la chercher et lui promettre monts et merveilles, elle peut très vite t'la remettre bien par derrière donc fais grave attention. ». C'était juste une mise en garde vu qu'je l'appréciais et qu'elle savait que j'étais pas forcément quelqu'un qui avait la langue dans sa poche. Cette p'tite conversation m'a d'ailleurs pas mal épuisé et j'sentais que malgré tout, mes yeux commençaient à piquer. Alors que j'me relève, j'viens déposer un baiser sur le haut du crâne chevelu d'la blonde. « Bon, on s'voit demain pour en avoir le coeur net, dors bien avec Plastoc. » que j'lui fais dans un p'tit clin d'oeil taquin. Et j'file.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Jour 31 Vide
MessageSujet: Re: Jour 31   Jour 31 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jour 31
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECRET STORY :: La maison des secrets et de l'amour :: Patio-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser